budget/lifestyle

Défi: Tenir un hiver sans chauffage. Partie 1.

Hello tout le monde,

Cet hiver, j’ai envie d’essayer de voir si c’est vivable de tenir sans chauffage, sachant que je suis très souvent à la maison et que nous venons d’emménager dans notre appartement, nous ne connaissons pas encore très bien sa résistance au froid.

Nos conditions seront bien-sûr facilitées par le fait que nous habitons à Marseille, où les températures sont généralement assez douces (bien qu’il y ait généralement des moments très froids surtout avec le vent). Nous avons de l’ordre de 5/6°C le matin à l’extérieur et 13/14°C au plus “chaud” de la journée. On a actuellement 18° à l’intérieur, sans chauffer, mais nous ne sommes qu’au début des températures froides, les murs contiennent peut-être encore de la chaleur des semaines d’avant où il faisait 20°.

Bien entendu, ce n’est pas un défi strict, si j’ai très froid, si on a un ou deux jours avec de la neige dehors ou si j’ai de la moisissure quelques part, j’allumerais le chauffage. Ce sera un défi honnête donc je reporterai le moindre petit écart.

Pour l’instant, les techniques basiques que l’on applique:

  • J’aère tout l’appartement 10 minutes le matin, après ma douche pour évacuer la buée et être sûre de n’avoir aucune humidité.
  • On aère l’appartement une deuxième fois 10 minutes en début d’après midi.
  • On ferme les volets vers 18h, dès qu’il n’y a plus aucune luminosité, on les ouvre entièrement dès notre réveil.
  • J’ai installé une couverture dans le canapé pour se couvrir les jambes quand on traîne un peu dedans.
  • J’ai ressorti mon pyjama tout doux à manches longues et je porte un fin débardeur en dessous (plusieurs couches = beaucoup plus de chaleur). On a aussi ressorti nos chaussettes d’hiver.
  • Le tapis tout doux de la chambre et celui du salon aident à avoir une sensation de chaleur par terre.
  • J’utilise plutôt la cuisson au four pour nos repas, pour préparer tartes, gratins, cookies, muffins … On se réchauffe de l’intérieur et ça réchauffe plus la pièce que les plaques.

Allez, c’est parti pour ce défi, on est le 14 Novembre 2019, je vous tiendrai au courant de l’évolution ! Dîtes moi en commentaire à partir de quand vous chauffez si vous le faites, quelle température vous avez …

Bisous !

7 commentaires

  • Emilie

    Bonjour!
    J’ai voulu moi aussi me lancer au sans chauffage cette année, mais j’ai pas réussis, c’est descendu à 16° à l’intérieur et les enfants avait froid.. On essai de garder 18° à la maison.
    On a un temps doux, on est en bas du ventoux.

    Je te souhaite bonne chance et bon mental, car finalement, vous pouvez y arriver si vous le souhaitez très fort!

  • Vinciane

    Je suis du Nord, le chauffage a été remis en route le 28 octobre pour ma part.

    Chauffage électrique uniquement, à daté d’aujourd’hui, j’en ai eu pour 62,5 kW de chauffage, majoritairement en heures creuses, soit « déjà » 8,33€ de chauffage en 18 jours (pour une moyenne de 0,46€/jour).

    L’an passé, j’ai atteint les 0,55€/jour en moyenne sur l’hiver entier, 96€ au total.

    Je comptais à partir de demain faire justement aller encore moins mon chauffage. J’ai acheté hier un hygromètre, du coup maintenant que je sais précisément mon taux d’humidité, j’aère encore plus souvent pour faire baisser ça pour maintenir le plus possible à 50% max 🙂

    Là, il fait 16,5°C et je n’ai pas froid 🙂
    Je verrai bien si je résiste à une température plus basse encore ! 🙂

    • Raphaëlle

      C’est top que tu ai le détail de ta consommation à ce point là !
      Dans mon ancien logement, quand on avait allumé les “grilles pains” notre conso était passée de 1€20 par jour à 3€50 … heureusement qu’on avait chauffé qu’une semaine !

    • Vinciane

      Hello ! 🙂

      Oui, je note toute ma consommation au quotidien, du coup je peux faire pleins de pronostics et comparaisons, lol 😛

      Je chauffe uniquement avec un bain d’huile d’appoint. Ce n’est pas de l’inertie sèche, mais ça reste une inertie douce “premier prix” qui peut être tout à fait raisonnable et donner de bons résultats de température 🙂

      Les grilles-pains sont vraiment à banir le plus possible. Ça chauffe vite, mais la température monte directement au plafond et une fois éteints, la température de la pièce retombe tout de suite. Du coup, ils demandent à rester allumés constamment. Un seul appareil d’une puissance de 2000 W, allumé H24, au minimum ou au maximum, aura une dépense calorique identique (puisqu’il fonctionnera à intermittence de 25 minutes entières pour 35 minutes d’arrêt d’un côté et 1 minute de chauffe pour 2 minutes d’arrêt de l’autre). On table donc sur 0,5 kW par heure. Un seul appareil allumé constamment, ça représente déjà 1,75€ journalièrement ! :/

      C’est énorme pour au final une dépense qui ne sert même pas à réchauffer l’habitation mais juste chauffer un air qui s’en va directement chauffer le plafond..

      Je comprends donc parfaitement que tu vous aillez décidés tout de suite de les arrêter au bout d’une semaine : très bonne décision ! 🙂

      __________

      Bon, comme moi les nuits sont très froides avec des températures négatives, je pense que je ne ferais pas le défi, afin de tabler au moins sur un 17/18°C au réveil 🙂

      Par contre, en près d’une semaine de publication de mon premier message, je me suis rendue compte qu’avec un taux d’humidité dans l’air très bas grâce à 3 x 10 minutes de pleine aération le soir, je n’ai pas froid dans du 12°C en soirée/moment d’aller me coucher 🙂

      L’aération de 30 minutes chaque jour est donc primordiale ! 🙂

      Je mettrais probablement moins le chauffage que l’an passé du coup, puisque j’avais tendance à ce moment-là à le mettre dès lors qu’il faisait moins de 19°C (sous combles, la température de confort est de l’ordre de 21°C), mais comme le taux d’humidité devait être bien élevé, ceci explique cela ! 🙂

      • Raphaëlle

        Hello !

        Dans notre appartement actuel on a des clim réversibles. Ça consomme moins que les grilles-pains qu’on avait avant il me semble, mais je ne ressens pas le besoin de les utiliser.
        Oui, l’aération est vraiment primordiale, on s’en rend compte dès que les températures extérieures se réchauffent dans la journée, l’appartement se réchauffe très vite aussi et nous n’avons pas de sensation de froid.
        Pendant les jours de pluie, le thermomètre est descendu jusqu’à 16, là on est revenus à 18/19° avec le retour du soleil. 🙂
        Pour l’instant il n’y a rien d’inconfortable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *