lifestyle

Mettre de l’argent de côté lorsque l’on est au SMIC.

Bonjour tout le monde,
J’aimerai partager aujourd’hui avec vous, quelques petites astuces pour mettre un petit peu de côté, dans l’optique d’un projet sur du long terme ou d’une nouvelle vie. Et également pour ne pas se retrouver dans la galère en cas de changement de situation, lorsque notre salaire n’est pas élevé.

  • 1. Établir son budget

Nous avons tous un salaire et des dépenses différentes, certaines personnes avec des revenus élevés peuvent se retrouver en difficultés en fin de mois car leurs dépenses le sont également. A contrario, on peut parfois mettre pas mal de côté avec un petit salaire.

Établir son budget est la première des choses à faire lorsque l’on veut épargner. Prenez une feuille et un crayon, ou ouvrez le tableur excel de votre ordinateur et faite 2 colonnes, les entrées et les dépenses.
Concernant les dépenses, commencez par noter vos dépenses fixes: loyer ou crédit immobilier, charges, abonnements internet et portable, abonnements loisirs, crédits, taxes …

Puis les dépenses variables: alimentation, loisirs variables, achats de vêtements…
L’objectif étant de représenter noir sur blanc vos dépenses actuelles. Regardez ensuite la différence entre vos entrées et vos sorties. Vous pouvez les répartir (si c’est positif) entre des épargnes à court terme (en cas d’imprévu) et d’épargnes à plus long terme, sur des livrets par exemple.

Le but étant d’avoir un écart positif lorsque l’on soustrait nos dépenses à nos entrées d’argent.  

Prenons l’exemple d’une personne célibataire, au SMIC. Son salaire n’est pas très élevé et elle vit dans une ville moyenne où les loyers sont un peu chers. Elle économise en revanche sur les transports puisque la ville est bien desservie en transports en commun. 

RevenusDépenses fixes
Salaire1175Loyer + charges + ass. habitation500
EDF30
Télephone10
Internet15
Abonnement bus26
Taxes25
Total dépenses fixes606
Dépenses variables
Alimentation250
Restaurant70
Soirées50
Vacances 100
Vêtements30
Totale dépenses variables500
Dépenses totales1106

1175 – 1106: 69€

  • 2. Revoir à la baisses ses dépenses.

Dans notre exemple, la personne se retrouve en fin de mois avec une capacité d’épargne de 69€, ce qui est bien mieux que rien, mais qui peut vite être balayée en cas d’imprévu (déménagement soudain, chômage et baisse de revenu …) et mener à faire un crédit à la consommation, ce qui est le pire pour un petit budget, rajoutant ensuite une charge mensuelle et pouvant mener à un endettement plus important.

Si elle veut commencer à mettre plus de côté pour augmenter son épargne, se faire un apport pour un projet immobilier ou autre, le plus simple est de diminuer certains postes.

Par exemple, son budget alimentation est très élevé pour une personne seule, dans une ville moyenne. Elle pourrait le diminuer de moitié avec quelques gestes simples (quelques idées de courses: Manger pour 25€ par semaine) Ainsi son budget alimentaire passe à 125€.

70€ de restaurant par mois n’est pas forcément déraisonnable, mais c’est un poste facilement modulable lorsque l’on veut faire des économies. Manger chez soi reviens toujours moins cher. Elle peut le baisser de 50% aussi, voir le retirer totalement, mais disons qu’on le diminue de moitié pour qu’elle garde ce plaisir. Son budget resto passe à 35€.

Pareil pour les soirée, l’alcool dans les bars est une dépense très élevée, en ne buvant qu’une pinte au lieu de 2 ou 3, et en sortant un soir par semaine, la note passe à 20€ par mois.

Je ne touche pas à son budget vacances, qui représente annuellement un mois de salaire, il pourrait être facilement réduit en faisant des voyages en sac à dos / airbnb / couchsurfing / bus. Mais disons que notre personne veut se détendre avec plus de confort lors de ses vacances bien méritées.

Selon le métier de la personne et ses besoins internet, elle peut se contenter du forfait internet de son portable et le mettre en partage de connexion pour se passer de sa box. Il y a très souvent des offres entre 5 et 10€ avec 30go qui sont suffisants pour une personne classique. On économise donc 15€.

En réduisant un peu sur certains postes, on arrive donc à une économie supplémentaire de 205€. Qui en s’ajoutant aux 69€ nous donne une capacité d’épargne de 274€ par mois, soit 3288€ annuels. En allant au restaurant une à deux fois par mois, sortant une fois par semaine et se prenant des vacances confortables.

En 3 ans, notre personne épargne 9864€ ce qui lui donne de quoi réagir à la plupart des situations, mais également d’acheter cash si par exemple son frigo lâche, sans faire de crédit.

On pourrait rogner bien plus, si par exemple en cas de gros besoin d’épargne pour augmenter un peu un apport et pendant un ou plusieurs mois, n’avoir comme dépense variable que l’alimentation, à 100€, libérant ainsi jusqu’à 469€ d’épargne par mois. Bien entendu, ce rythme est assez dur à tenir sur du long terme, mais en petit période de crise, il peut vite faire remonter la pente.

Si vous avez déjà des crédits à la consommation qui plombent votre budget, essayez de les solder en priorité et de ne pas en souscrire de nouveaux.

N’hésitez pas à me donner vos ressentis en commentaire ou sur instagram: happy.vegan.raphaelle

N’oubliez pas que chaque personne est différente et qu’il est impossible de faire un budget type qui conviendrait à tout le monde, mais qu’on peut toujours piocher des idées pour les appliquer à notre budget.

6 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *